Mot de passe oublié
Noël
Boutique Rouge
Dernières photos




Atelier Rouge >
Juliet SUPERBIE
Concept de l’inconscient comme source de l’art

Je ne travaille pas pour que mes peintures ornent seulement une exposition ou un vernissage, mais pour qu’elles s’inscrivent dans un décor. Elles sont faites pour se trouver dans des lieux de vie, pour jouer un rôle dans le bien-être des gens qui s’y trouvent et pour accompagner tout ce qui caractérise cet endroit-là avec son ambiance propre. Et si l’on estime qu’elles y apportent un plus, si l'on désire qu’elles soient là, j’ai réussi.

Je peins sur bois ou sur carton parce que ce sont des supports solides, comme la terre sur laquelle je marche et si j’utilise le terme « techniques mixtes » c’est pour ne pas m’enfermer mais, au contraire, utiliser tous les matériaux qui m’inspirent. Mes créations n’ont pas de titre au sens habituel du terme afin que l’on puisse rester suffisamment dans l’abstraction et pour que chacun voit ce qu’il veut y voir. J'y tiens absolument : l'un verra un ciel là ou l'autre verra la mer et cela appartient à sa propre histoire. Je ne veux pas intervenir dans un vécu si personnel.

"Concept de l’inconscient comme source de l’art et la peinture s’impose un jour… Ici tout est symbole et, tel le silence avant le verbe ou la page blanche avant l’écrit, le support est le monde sur lequel la peinture s’inscrit. Pareille à la parole qui s’élève ou à l’écriture qui se couche, elle apparaît soudain comme la trace sur le monde où les quatre éléments se rejoignent et fusionnent, offrant la liberté à notre imaginaire. Construction d’un monde délimité et sans limite, où mouvements et rythmes échappent à la pesanteur, mouvement dans la structure, structure dans le mouvement, la peinture est libre comme la libre pensée."
Juliet Superbie

« When I am in my painting, I'm not aware of what I'm doing. It is only after a sort of "get acquainted" period that I see what I have been about. I have no fears about making changes, destroying the image, etc., because the painting has a life of its own. I try to let it com through. It is only when I lose contact with the painting that the result is a mess. Otherwise there is pure harmony, an easy give and take, and the painting comes out well. »
Jackson POLLOCK in Possibilities I, Winter 1947-48

Dernier vernissage : Asfelmedia Paris 15°
Dernière exposition : Kadrance Paris 9°
Prochain vernissage : Point Conseil Paris 8°- 25 rue Vignon 75008
Du 15 septembre au 15 octobre 2009


Contact :

Juliet Superbie
+33.1.56.56.01.20
juliet@superbie.com
www.superbie.com
Brouillard rouge
Hommage JP 2
Rouge vert kadrance
Traits blancs sur rouge